L’iridologie

L’indication première du bilan iridologique est de permettre d’établir un bilan de terrain.

Exemple de correspondance entre la cartographie et certains signes iriens :

Iridologie 66

En reportant la localisation du signe sur l’iris à la zone correspondante sur la cartographie on peut déterminer l’organe en souffrance.

Mais attention il ne s’agit pas ici de faire un diagnostic mais d’intégrer ce ou ces signes à un déséquilibre global de l’organisme qu’il faudra rechercher par ailleurs.

Iridologie à saint cyprien

Les zones concentriques de l’iris renseignent sur plusieurs points : votre santé, votre individualité énergétique, vos prédispositions à l’assimilation, la digestion, l’état du système nerveux, vos classes vos capacités d’élimination, etc…

Ces cercles analysés par l’iridologue, leur déformation, les surcharges, les signes en relief ou en creux, leur absence, les ruptures à des endroits spécifiques, sont autant d’éléments significatifs à prendre en compte pour établir le bilan.

 

L’iridologie selon le docteur Maurice Rubin

L’Analyse Iridologique évalue votre santé et les causes profondes de vos maux. Elle permet une meilleure connaissance de soi.

Plus exactement, cette science très vieille permet de se concentrer de façon optimale sur :

1. votre terrain et tempérament : prédispositions héréditaires.

2. Votre force vitale: résistance aux prédispositions, adaptation, les insuffisances de certains organes ou fonctions, les toxines (acidose, surcharges, déchets,…).

L’œil est en fait une partie du cerveau (l’embryologie nous l’a appris), comme le savent bien les ophtalmologistes et neurophysiologistes. Il existe dans le cortex cérébral des « aires » qui montrent les projections des diverses atteintes pathologiques (maladies…); la majorité des ouvrages physiologiques parle de cette cartologie des organes sur leurs zones réflexes cérébrales. Lorsqu’on sait que l’iris est innervé par des fibres nerveuses (des milliers) qui proviennent du système nerveux autonome qui assure le maintien et l’entretien des fonctions vitales, on comprend alors que cette innervation permet de montrer l’état réactionnel de l’iris. L’œil est donc une émanation du système nerveux et subit donc le retentissement de toutes les affections de celui-ci, mais également des maladies générales, aigües ou chroniques.

iridologie albères

L’iridologie est avant tout un moyen de prévention efficace; si elle ne se substitue pas à un examen médical, car dans notre pays et selon notre législation seul le médecin est en droit de poser un diagnostic, elle en est un très précieux complément, et permet une approche totalement différente, sans aucun risque: situer votre état organique et métabolique, votre terrain spécifique avec ses dispositions constitutionnelles fondamentales.

C’est tout d’abord une technique qui permet de déterminer votre terrain: dans votre iris se trouvent un nombre de renseignements sur votre santé physique et psychologique  très importants. Ces derniers vous informent sur votre capital santé, en prenant en compte vos prédispositions, carences ou intoxs, votre adaptabilité ou résistance à la vie sous toutes ses formes, en particulier à la vie moderne, souvent stressante et polluante…

Iridologie diagnostiqueCet examen permet naturellement de vous guider dans différentes voies  pour choisir avec plus d’acuité les différentes techniques les plus aptes à vous aider: on choisit ainsi plus minutieusement où et comment revitaliser ou désintoxiquer l’organisme.

Remerciement à docteur Maurice Rubin, attaché des hôpitaux de Paris,

chargé de recherche et d’enseignement à Paris VII.


 

Exemple de bilan d’iridologie

 

Tout bilan iridologique effectué à la maison est commenté au cabinet et débouche sur des conseils

 

Il ressort de ce bilan général, que la vitalité est plutôt bonne mais en dent de scie avec une trame de type 2, un système nerveux végétatif dystonique par hypotonie de l’orthosympathique et hypersthénie du parasympathique.

Ce déséquilibre permanent peut engendrer à la longue un état d’épuisement nerveux général et une hypersensibilité.

Des radis solaris autour de la pupille viennent confirmer cet état.

On constate également  une absence partielle de la collerette

Concernant la région des membres inférieurs, de l’utérus, de la vessie pouvant  signifier  un blocage d’énergie, et qui pourrait donner des problèmes circulatoire, ainsi qu’un court-circuit à l’étage correspondant de la colonne vertébrale, de la 1er à la 5eme  lombaire et 1er  2ème et 3ème cervicale ainsi que la 7eme et 9ème thoracique pouvant être en rapport avec une perturbation intestinale.

 

On observe une dilatation de la collerette au niveau du côlon descendant pouvant entrainer une tendance à la constipation atone, trouble qui se défini par une paresse du côlon causée par un manque de tonicité des muscles péristaltiques. On trouve également des lacunes profondes de la collerette qui signalent la présence possible de diverticules.

Le système nerveux glandulaire montre une mauvaise assimilation avec surcharge d’acide oxalique  dans la circulation sanguine avec quelques signes au niveau de la Thyroïde et des surrénales (signe inflammatoire aigue)

La zone cutanée est surchargée de déchets métaboliques difficiles à éliminer. Ceci fais donc penser à une diathèse de type 3.
La toxémie est plutôt moyenne à prédominance acide mais aussi mixte.
Elle semble saturer les émonctoires couple poumon/sphère ORL et poumons reins et affaiblir les parties du corps suivants:

  • Angle duodénal, jéjunal
  • Pancréas
  • Estomac (cardia)
  • Cœur
  • Uretère
  • Côlon descendant ce qui pourrait expliquer les problèmes de constipation

On notera enfin les observations suivantes :

Vaisseaux péri-iriens pointant sur la région des membres inférieurs

Un relâchement de la trame indiquant une fragilité au niveau des reins et de l’estomac

Un aplatissement pupillaire dans l’iris droit en regard du foie et de l’estomac et des membres inferieurs

Un gérontoxon qui indique une surcharge cutanée minérale

 

En conclusion : on retiendra particulièrement une saturation par acidose allant vers l’alcalose (peau très saturée)

L’action prioritaire sera donc le rééquilibrage du système nerveux et un drainage des surcharges acides. Ainsi qu’un programme d’épuration intestinale soutenue.

Hydrothérapie du côlon (kit tout prêt en pharmacie)

Ou plante en teinture mère ou en infusion de séné  ou d’igname sauvage

Réflexologie plantaire : une séance régulièrement pour relaxer le système nerveux

L’hypnose : excellent moyen d’évacuer l’hyperactivité mentale et favorise la relaxation profonde

Épurateur sanguin  en infusion ou teinture mère : mahonia (berbéris aquifolium) ou trèfle rouge  ceci va permettre d’éliminer les déchets dans la circulation sanguine et donc d’éviter une saturation cutanée

Draineur rénal: en cure courte mais répétée pour éviter une déminéralisation déjà présente et permettre à l’organisme une désacidification qui entraine une accumulation de déchets et donc une saturation cutanée

Un bilan vertébral chez un ostéopathe : pour voir les éventuelles malpositions qui pourraient entrainer des dysfonctionnements organiques

 BILAN REALISE LE 15/09/12 PAR FABREGA CECILE