Cernes et ovale du visage

Les cernes

Comment les cernes vieillissent

L’orbite semble s’isoler par rapport à la face qui l’entoure :
Les structures pleines du visage jeune une fois disparues, les structures osseuses anatomiques de l’orbite apparaissent. C’est la « squelettisation » du regard. Au niveau du visage, un aspect vieilli et fatigué peut souvent être lié à l’apparition de cernes.

Ma technique

La chirurgie des paupières et du regard a énormément évolué ces dernières années. On n’enlève plus les poches de graisse de façon agressive car l’on tient beaucoup plus compte des cernes. Il est donc désormais fréquent de combler le cerne dans le même temps que l’on retire les poches de graisse. Et lorsqu’il existe des petites poches de graisse associées à un cerne, il est parfois préférable de combler uniquement le cerne ce qui fait disparaître visuellement la poche de graisse.

L’injection du cerne est pratiquée avec une aiguille extrêmement fine qui permet d’injecter l’acide hyaluronique au niveau du contact osseux de manière à contrôler de façon la plus précise le débit d’injection et d’éviter de ce fait toute hypercorrection
L’autre produit utilisé est le propre plasma de la patiente riche en plaquettes (PRP)


Les injections antirides 
de produits résorbables

Les produits injectés dans la peau sont biocompatibles et n’ont aucun effet sur l’organisme qui les reçoit si ce n’est un effet mécanique de comblement. Ils se dégradent en quelques mois pour disparaitre en moyenne en 12 à 18 mois.

Les injections de comblement

On injecte un implant fluide à l’aide d’une très fine aiguille sur le trajet de la ride afin d’effacer la cassure du derme par comblement. 
Le produit employé se résorbe progressivement au fil du temps, pour disparaître complètement.

Produits injectés dans les rides

Il s’agit de produits de comblement résorbables, c’est à dire biodégradables. Aujourd’hui, c’est surtout l’injection d’acide hyaluronique qui est utilisée. Il en existe de nombreuses formes et conditionnements. 
Le collagène a été peu à peu délaissé par les médecins. De nouveaux produits injectables de comblement voient le jour régulièrement. 

Pour en savoir plus sur les différents produits injectables :

  • L’acide hyaluronique
  • Le collagène
  • Les autres produits de comblement résorbables

 L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un élément essentiel de la substance fondamentale de la peau. Il attire l’eau et contribue ainsi à l’hydratation cutanée

L’acide hyaluronique est utilisé comme implant de comblement parfaitement toléré et résorbable, dans le traitement des rides du visage et du cou.

Aucun test n’est nécessaire, ce n’est pas une substance allergisante.

Divers produits sont proposés aujourd’hui à des concentrations variables et permettent aussi bien le remodelage des volumes du visage que le lissage des rides fines.

Méthode d’injection

L’injection est semblable à celle utilisée avec le Collagène: aiguille très fine permettant l’effacement immédiat des rides, sillons et dépressions, sans sur-correction. Une séance complémentaire peut être nécessaire au bout de 3 à 4 semaines.

Entretien des résultats

Il est bon de renouveler l’l’injection de comblement tous les six à dix mois, parfois moins dans les premières séances.

Inconvénients, complications

De petites rougeurs et gonflements peuvent se voir et persister de quelques heures à quelques jours après l’injection. L’acide hyaluronique se résorbe plus ou moins vite et nécessite des séances régulières mais sécurisantes et de plus en plus espacées.


L’ Injection de radiesse

Radiesse est un produit « volumateur » de résorption lente, plus de 18 mois, constitué de micro particules d’hydroxyapatite de calcium mélangé à un gel d ’eau pure afin de faciliter l’injection.

L’hydroxyapatite de calcium existe dans le corps humain, notamment au niveau de l’os.Synthétisé, il permet de traiter des sillons profonds et d’apporter du volume.

L’injection de radiesse ne nécessite pas de test préalable, sauf chez des patients à risque. Quelques rougeurs et ecchymoses peuvent apparaître en post-injections.